AVLO en automne : Laruns, Pyrénées

Pour la deuxième année, une sortie était organisée en cette fin de mois de septembre, pour les plus téméraires du club. Après la GTHA (Grande Traversée des Hautes Alpes pour les non initiés) l’an dernier, qui demandait des gros mollets mais suivait un sentier balisé, le parcours choisi cette fois ci était plus aventureux. Il n’était présenté dans aucun guide, et avait simplement été tracé sur base des cartes ign pour certaines parties, sans certitude absolue sur la roulabilité.
Mais il en fallait bien plus que cela pour stresser les 4 AVLOistes au départ du port du Castet, à proximité de Laruns, dans les Pyrénées. D’autant plus que le temps était magnifique, et la montée du col de Jaut nous gratifiait d’un passage dans une forêt de hêtres parée de ses plus belles couleurs d’automne, avant d’arriver sur les alpages peuplés de moutons et de chevaux en liberté.


Photo 1 : en montant au col de Jaut

Photo 2 : en descendant du col de Jaut. Il leur manque juste une paire de pédales pour qu’on les adopte !

Après une descente bien technique, et une longue montée jusqu’au col de Spandelles, nous arrivons au refuge de Haugarou, où nous entendons le brâme du cerf. Faute d’électricité nous dinons à la lampe à pétrole d’un bon poulet au four avant un repos bien mérité.

Le lendemain, nous restons sur les hauteurs pour admirer au loin les sommets de la crête frontalière, avant de descendre à Arrens. De là, il nous faut aller jusqu’à Laruns. Juste deux petits obstacle : le col du Soulor, et le col de l’Aubisque… Heureusement qu’il y des auberges au Soulor… Nous montons le tout par la route pour soulager le petit dos de Jérôme. La descente se fait par un sentier panoramique et aérien.

Photo 3 : les crêtes au dessous de Haugarou

Photo 4 : dernier panorama avant la dévalade

Photo 5 : souffrance au Soulor

Photo 6 : la route vers le col de l’Aubisque : un trait dans la falaise

Photo 7 : le col de l’Aubisque et ses grands vélos

Photo 8 : la descente du col de l’Aubisque : un sentier panoramique…

Photo 9 : la descente du col de l’Aubisque : un sentier aérien !

A Laruns, nous débarquons la veille de la fête du fromage, qui accueille 15000 personnes (selon les manifestants). Le gite d’étape est plein et bruyant, ce qui ne nous empêche pas trop de dormir. Le lendemain matin, nous faisons les courses pour le pique nique dans les stands de la fête. Les rues sont jonchées de paille pour l’occasion, ammbiannce pyrénéenne garantie avec chants traditionnels dès 9h du matin. Le ciel s’est couvert, et c’est dans le brouillard que nous montons vers l’uzu (ou uzou ) (ou ouzou ? chais plus). c’est raide, la pente est tout le temps supérieure à 15 %, avec des pointes à au moins 25 %. Au sommet (1000 m plus haut tout de même), nous ne sommes pas au dessus des nuages et il pleut franchement. Nous redescendons rapidement (enfin, rapidement – à pied, parce que le débute de la descente est un peu compliqué) lorsque Jérôme, en tête du groupe, s’arrête et se jette sous son vélo pour se cacher : deux patous avancent vers nous en aboyant. Nous calmons Jérôme, les chiens se mettent sur le côté du chemin, et nous repartons. Pas de chance pour jérôme, nous retombons immédiatement sur deux border collies. Que d’émotion pour son petit cœur ! Nous arrivons en bas, sains et saufs mais trempés (non non, jérôme n’en était quand même pas là, ce n’était que de la pluie). Nous décidons d’écourter la journée et arrivons au refuge à 14h00.

Photo 10 : la fête du fromage à Laruns : comment gaspiller la paille

Comme d’habitude, nous avons été très bien reçus et avons très bien mangé dans tous les refuges ; mais l’auberge de Bilhères mérite une mention spéciale. Si vous cherchez en vallée d’Ossau un endroit à la fois calme, convivial et sympathique, où l’on mange bien et pour pas cher, ne cherchez plus, vous avez trouvé ! En plus elle est au milieu d’un village comportant de nombreuses maisons de maître assez jolies.

Photo 11 : maison de maître à Bilhères

Dimanche matin, nous faisons une dernière sortie pour profiter des montagnes. Montée, descente, et c’est déjà fini !

Photo 12 : panorama au point haut du dernier jour.

Au final, 6400 m de dénivelée et 132 km ( ce qui est peu comparé au dénivelé…) mais surtout beaucoup de souvenirs et des images plein la tête. On y retourne l’an prochain !



AVLO en Lozère 2017

Cette année, outre le weekend end familial à Saint-Cast, AVLO est parti dans les Cévennes pour une balade itinérante de 4 jours. Départ donc d’Orgères le mercredi midi veille de l’Ascension, pour une arrivée sur le mont Lozère aux environs de minuit, dans le petit hameau de la Fage. Et tout de suite le dépaysement est complet : une petite impression de bout du monde, au milieu des vieilles fermes, sans éclairage, avec un vent à décorner les bœufs… Le lendemain matin, plus de trace de vent, et après un petit déjeuner royal servi par la sympathique propriétaire du gîte, départ vers les crêtes sous un grand soleil.


Photo 1 : le groupe au départ à La Fage

Nous nous élevons dans un paysage de landes, et petit à petit le panorama sur les causses et les monts cévenols se dégage. La vue est magnifique ; la descente qui s’ensuit est un peu plus scabreuse, mais on est là pour ça ! L’après-midi, nous longeons le Tarn en direction de sa source, avant de plonger dans la vallée et de remonter vers notre gîte, à Barre des Cévennes, que nous atteignons après 9h00 de pédalage (arrêts compris, je vous rassure !). Nous sommes fatigués, mais de nouveau l’accueil est exceptionnel et le repas gargantuesque : entrée façon tapas avec terrine de marcassin, omelette, fromage et charcuterie locaux ; et en plat, daube de sanglier.


Photo 2 : passage du Tarn à gué

C’est donc plein d’énergie que nous repartons le lendemain matin à travers les monts cévenols en direction du mont Aigoual. Après quelques péripéties mécaniques qui obligent Pierrick à faire deux fois la montée et Olivier à la faire à pied, nous atteignons l’observatoire météorologique et entamons la descente vers Meyrueis. Puis il faut remonter sur le causse Méjean pour arriver au gîte du four à pain de Hyelzas, où nous nous régalons à nouveau. En plus, le cadre, dans cette vieille bâtisse caussenarde, est superbe, et la vue qui se dégage vers les gorges de la Jonte est magnifique. Comme la journée précédente, le compteur affiche environ 70 km.


Photo 3 : Le groupe en direction du Mont Aigoual


Photo 4 : Le groupe au-dessus des monts Cévenols


Photo 5 : la salle à manger du gite du four à pain. Oui oui, c’est bien un gite d’étape !

La troisième journée nous fait visiter les villages du causse Méjean et les arches de saint Pierre. Nous mangeons le midi au Point Sublime, avant de nous régaler dans la longue descente en lacets vers le Tarn, qui se termine par un plongeon bienvenu dans ses eaux vertes. Il fait bien chaud, dans le fond des gorges… Nous remontons ensuite le long du Tarn par un joli sentier usant, pour atteindre Saint Chely sur Tarn où nous ne résistons pas à l’appel des terrasses, ce qui nous oblige à finir par la route jusqu’à Sainte Enimie.


Photo 6 : les arches de Saint Pierre


Photo 7 : AVLO à l’eau !

Après une soirée dont je ne raconterai pas les détails (…) nous faisons une visite express du village en remontant ses ruelles typiques en vélo, avant de remonter sur le causse de Sauveterre et rejoindre le hameau de la Fage par ses chemins désertiques, non sans prendre le raccourci de Jérôme qui n’en était pas un, merci à lui…


Photo 8 : en remontant vers le causse de Sauveterre

Au final, nous avons roulé 231 km, monté et descendu quasi 6 000 m de dénivelé. Une belle promenade sous un soleil radieux, dans la bonne humeur, et dans un décor magnifique ! Ne reste plus qu’à choisir la destination de l’an prochain…

Trace du jour 1 :

Trace du jour 2 :

Trace du jour 3 :

Trace du jour 4 :



Sorties de printemps

Après une sortie en bord de mer en ce début mai, AVLO participe ces prochaines semaines à plusieurs randos majeures dans la région. Venez nombreux soutenir nos clubs voisins :

  • Les 20 et 21 mai à Laillé avec le VC Laillé Vallons de la Vilaine
  • Le 3 juin à Saint-Armel pour la nuit des Crampons
  • Le 25 juin à Pont-Péan avec les Vélox

A noter également fin mai le tour des Cévennes pour 12 membres d’AVLO.



AVLO à la conquête de Matignon

Comme chaque année, AVLO, le club VVT d’Orgères, part explorer de nouvelles contrées. Cette année, RDV était donné pour le week-end du 1er mai en famille à Matignon pour 3 jours de randonnée à VTT ou à pieds selon les envies.

Samedi, départ à 10h pour 57 km de VTT alternant chemins côtiers, campagne et sous-bois ; point de ralliement sur la plage du Guildo pour un pique-nique ensoleillé avec les randonneurs.

Retour au gite vers 17h ou nous retrouvons Bertrand et son vélo de route. Premier cyclo à se joindre au WE AVLO, il a relié Orgères à Saint Cast via Saint Malo et la pointe du Grouin pour partager notre soirée BBQ.

Dimanche matin, réveil tonique et vivifiant a vec une plongée dans l’eau à 12° avec les pingouins castins ! C’est parti pour une heure de longe cote, marche et gymnastique aquatique dans la baie de Saint Cast. La bonne humeur est de la partie et très vite les quelques hésitations du début sont oubliées. Gageons que cette expérience fera des adeptes ! Juste le temps de s’extirper des combinaisons, d’avaler la galette saucisse et nous voilà sur le port pour une balade en mer autour du cap Fréhel.

Compliments au Chef du « Bistrot du Pot » pour le repas du soir.

Lundi sous la pression de la météo, nous adaptons notre programme et partons pour une boucle de 42 km passant par le Cap Fréhel. Retour au gite vers 12h30 pour un dernier repas ensemble avant de faire les bagages.

Magnifique WE de randonnées et d’activités. La côte de Penthièvre a tenu ses promesses.

En attendant de nouvelles aventures, RDV comme à l’habitude, dimanche prochain devant la salle des sports, à 9h00 ou 9h30 pour les VTTistes, ou à 9h00 pour les cyclos. N’hésitez pas à nous rejoindre.

 



Bonne année 2017

Le bureau AVLO et moi-même vous présentons tous nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année, ainsi qu’à vos proches.

Que celle-ci vous apporte bonheur, santé, joies familiales, challenges sportifs et réussites professionnelles.

Je souhaite que notre association vous apporte toute satisfaction dans votre pratique du vélo ou du VTT et vous comptez parmi nos plus fidèles adhérents encore de nombreuses années, ainsi que pourquoi pas, tous les membres de votre famille et vos amis intéressés par nos activités.

J’espère que les efforts à proposer toujours de nouvelles activités répondent à vos attentes et vos demandes et le bureau reste à votre disposition pour écouter toutes suggestions en ce sens.

Que cette année associative soit pleine de joies, de rencontres et d’échanges et encore plus agréable à vivre que les précédentes.



Election du nouveau président

Depuis ce 26 novembre 2016, un nouveau président a été élu suite au départ de P’tit Louis.

Notre nouveau président est Xavier M.

 

L’élection du nouveau président a été suivie d’une nouvelle répartition des rôles entre les membres du bureau.

La réunion a également vu la confirmation de la suspension de la randonnée annuelle pour une année supplémentaire.



AG AVLO 2016

L’AG AVLO s’est tenue le 22 octobre 2016 et a vu la démission du président historique.

Les nouveaux projets ont été évoqués :

  • voyage à Matignon
  • voyage dans les Cévennes
  • randonnées

Le bureau a été validé et les bilans moraux et financiers présentés.



AVLO sur strava

AVLO rejoint Strava et permet de retrouver les parcours, les sorties et de voir qui a roulé !

 

Rejoignez nous sur https://www.strava.com/clubs/AVLOorgeres



J’ai le vertige


vtt falaise par noldi00



S’améliorer grace au cabbage

J’en connais qui s’entrainent…