Transbreizh 2012

La TransBreizh (17-20 mai 2012)


Ce week-end de l’ascension 2012 , 16 Avlos ont traversé la Bretagne bravant la pluie, le vent, et le froid.

Toutes les photos ici :

1ère étape : Léhon-Gomené (80 kms)

Après quelques premiers kilomètres marqués par des incidents techniques très rapidement résolus par notre Mac Gyver, le groupe a rapidement trouvé sa vitesse de croisière – bien calé derrière notre guide belge – pour rejoindre Sévignac, charmant petit bourg costarmoricain où nos 2 ravitailleurs nous attendent – sous la pluie – pour une première pause-ravito .

Vers 13 h, c’est sous le soleil que le peloton aborde la montée vers le magnifique site de Rochereuil. Après le pique nique, cap sur Gomené, terme de cette première étape longue de 80 kilomètres.

Dans un cadre très accueillant , la première soirée est très conviviale et permet à chacun de recharger ses batteries.

2ème étape : Gomené-Caurel (75 kms)

C’est sous la pluie et dans le vent que débute cette deuxième étape. Pour les voltigeurs un petit parcours technique en guise d’échauffement avant de rejoindre Plémet par les petites routes de campagne.

La traversée de la forêt de Loudéac se fait sans difficulté et sans perte !!!

Après une pause repas très humide, le peloton toujours tiré par notre Tom Boonen s’étire le long de la voie verte avant d’aborder les rives du Lac de Guerlédan que nous longeons pour atteindre Caurel.

Vélos et vététistes toilettés, direction l’abbaye de Bon-Repos pour y déguster une bonne bière…belge.

Après une soirée « arrosée » pour certains, les uns et les autres se concentrent déjà sur la longue étape du lendemain.

3ème étape : Caurel – Botmeur (100 kms)

Enfin une journée sans pluie !!! Les 55 kms de voie verte et de canal (Nantes à Brest) sont vite avalés toujours dans le sillage de notre Tom Boonen. A Poullaouen, pause repas avant d’attaquer les Monts d’Arrée. La montée vers le camp d’Artus (forêt de Huelgoat) a étiré mollets et peloton. Un seul incident lors de cette étape, notre trésorier préféré se retourne le doigt en faisant le cacou devant les deux gazelles qui nous suivent lors de cette dernière étape.

Les 30 derniers kilomètres – dans les landes et tourbières – sont très exigeants physiquement et techniquement, les chutes sans gravité se multiplient. Dans les derniers kilomètres nos deux vététistes femmes s’éclatent et terminent en trombe tout comme les quinquas. Mais où est passé Tom ?

Pour clôturer cette étape longue de 100 kms et reprendre les quelques grammes difficilement perdus : soirée Kig Ha Farz au pied de Saint –Michel de Brasparts.

Dimanche matin,re-VTT pour les uns, rando pédestre pour les autres autour de Botmeur.

Après un pique-nique (merci aux randonneuses les délicieuse salades), c’est l’heure prendre le chemin du retour.

Les Statistiques officielles (selon notre Vététiste aquatique)

– 282 km parcourus en 4 jours (les 3 étapes + la spéciale « Botmeur »)
– 18 h 15 sur la selle !!!
– 15.5 km/h de moyenne.

Merci à toutes et à tous pour vos contributions à la réussite de cette traversée.

Et grand merci à la très sympathique et très active confédération Départementale VTT22 pour l’aide au tracé du parcours !

Allez faire un tour sur leur site, vous y verrez que les Côtes d’Armor sont une terre de VTT qui mérite une visite !

http://www.vtt-22.fr/