AVLO en Lozère 2017

Cette année, outre le weekend end familial à Saint-Cast, AVLO est parti dans les Cévennes pour une balade itinérante de 4 jours. Départ donc d’Orgères le mercredi midi veille de l’Ascension, pour une arrivée sur le mont Lozère aux environs de minuit, dans le petit hameau de la Fage. Et tout de suite le dépaysement est complet : une petite impression de bout du monde, au milieu des vieilles fermes, sans éclairage, avec un vent à décorner les bœufs… Le lendemain matin, plus de trace de vent, et après un petit déjeuner royal servi par la sympathique propriétaire du gîte, départ vers les crêtes sous un grand soleil.


Photo 1 : le groupe au départ à La Fage

Nous nous élevons dans un paysage de landes, et petit à petit le panorama sur les causses et les monts cévenols se dégage. La vue est magnifique ; la descente qui s’ensuit est un peu plus scabreuse, mais on est là pour ça ! L’après-midi, nous longeons le Tarn en direction de sa source, avant de plonger dans la vallée et de remonter vers notre gîte, à Barre des Cévennes, que nous atteignons après 9h00 de pédalage (arrêts compris, je vous rassure !). Nous sommes fatigués, mais de nouveau l’accueil est exceptionnel et le repas gargantuesque : entrée façon tapas avec terrine de marcassin, omelette, fromage et charcuterie locaux ; et en plat, daube de sanglier.


Photo 2 : passage du Tarn à gué

C’est donc plein d’énergie que nous repartons le lendemain matin à travers les monts cévenols en direction du mont Aigoual. Après quelques péripéties mécaniques qui obligent Pierrick à faire deux fois la montée et Olivier à la faire à pied, nous atteignons l’observatoire météorologique et entamons la descente vers Meyrueis. Puis il faut remonter sur le causse Méjean pour arriver au gîte du four à pain de Hyelzas, où nous nous régalons à nouveau. En plus, le cadre, dans cette vieille bâtisse caussenarde, est superbe, et la vue qui se dégage vers les gorges de la Jonte est magnifique. Comme la journée précédente, le compteur affiche environ 70 km.


Photo 3 : Le groupe en direction du Mont Aigoual


Photo 4 : Le groupe au-dessus des monts Cévenols


Photo 5 : la salle à manger du gite du four à pain. Oui oui, c’est bien un gite d’étape !

La troisième journée nous fait visiter les villages du causse Méjean et les arches de saint Pierre. Nous mangeons le midi au Point Sublime, avant de nous régaler dans la longue descente en lacets vers le Tarn, qui se termine par un plongeon bienvenu dans ses eaux vertes. Il fait bien chaud, dans le fond des gorges… Nous remontons ensuite le long du Tarn par un joli sentier usant, pour atteindre Saint Chely sur Tarn où nous ne résistons pas à l’appel des terrasses, ce qui nous oblige à finir par la route jusqu’à Sainte Enimie.


Photo 6 : les arches de Saint Pierre


Photo 7 : AVLO à l’eau !

Après une soirée dont je ne raconterai pas les détails (…) nous faisons une visite express du village en remontant ses ruelles typiques en vélo, avant de remonter sur le causse de Sauveterre et rejoindre le hameau de la Fage par ses chemins désertiques, non sans prendre le raccourci de Jérôme qui n’en était pas un, merci à lui…


Photo 8 : en remontant vers le causse de Sauveterre

Au final, nous avons roulé 231 km, monté et descendu quasi 6 000 m de dénivelé. Une belle promenade sous un soleil radieux, dans la bonne humeur, et dans un décor magnifique ! Ne reste plus qu’à choisir la destination de l’an prochain…

Trace du jour 1 :

Trace du jour 2 :

Trace du jour 3 :

Trace du jour 4 :