Grande traversée des Alpes 2012

AVLO prend de la hauteur

Une belle virée dans les montagnes en ce week end du 8 mai pour 5 AVListes…
Direction Le Vercors pour suivre les traces des CHEMINS DU SOLEIL. Le projet nous
trottait dans la tête depuis quelques mois après avoir vu les images surle oueb.. et on a
pas été déçus !

Des singles tracks à la pelle, des descentes de furieux, des passages aériens où on a pas
fait les malins, des montées à n’en plus finir : que du beau.

Pour commencer, une première étape mémorable de Villars de Lans à Marignac en Diois
(72 km et + 1400 m 2053m) sous l’orage et sur un terrain gorgé de flotte : c’est beau le Vercors,
mais plutôt éprouvant… On finit par une montée laborieuse jusqu’au bord des derniers
plateaux sud de la région avant un grand plongeon (- 900 m ! ) vers le Diois : une longue
descente vertigineuse de plus d’une heure dans la caillasse.

Le lendemain, la pluie nous laisse tranquille pour poursuivre notre traversée de la région
de Die : 3 cols dans la journée et le passage le plus connu du parcours : une vire équipée
d’un cable et qui se termine par un tunnel. Une belle série de montées / descente nous
mène jusque Luc en Diois.
Les chiffres du jour : 51,6 % / 48,4% euh, non … pardon : 70 km et + 1600 1955 m

Un peu de tourisme le lundi pour démarrer la journée avec la visite du site touristique du
Claps ; un gros chaos de rochers tombés il y a quelques siècles dans la Drôme : j’espère
qu’il n’y avait pas de vttistes là-dessous ?
Pause le midi dans le village de Valdrôme où tous les commerces sont fermés ! Mince…
Hugues tente de se prostituer contre un peu de nourriture. Une mamie, dégoûtée, finit par
lui lancer un quignon de pain…
Le soir, on est au gîte de Pra Boyer, perdu dans la montagne du Buëch : grosse bouffe
gastronomique avec les produits du coin : fromage de chèvre, girolles de la montagne,
tarte à la rubarbe. Une très belle adresse que l’on recommande.
Environ 55 km et + 1600 1803 m (suivant les options de fin de journée..)

Mardi matin, tout le monde a un peu la pression car il faut absolument qu’on attrape le
TER de 11H57 à Aspres Sur Buëch. Lever aux aurores, pédalage énergique jusqu’au col
au dessus du gîte, une dernière traverseé-qui-fait-peur à 800 m au dessus de la vallée et
longue glissade de 20 km vers la gare : gagné ! Un coup de train jusqu’à Grenoble, un taxi
jusque Villars et tranquille remontée vers Orgères en soirée. 32km et +662m.

Ce qui nous fait 230km et + 6500m sur ce grand week-end.

Pierre

 

Les photos par là :

….et pour ceux qui sont tentés toutes les infos ici : http://www.grande-traversee-alpes.com/chemins-du-soleil

… et enfin un montage photo + video par là :