Le trip Camembert 2013

Le « Trip Camembert« du 9 au 12 mai 2013 : 4 jours de VTT en Suisse-Normande

Gerald, notre cameraman

Après la TransBreizh 2012, 13 vététistes d’AVLO et 5 accompagnateurs ont mis le cap vers Clécy, capitale de la Suisse Normande.

Région touristique au cœur de la Normandie, partagée entre les départements du Calvados et de l’Orne, la Suisse Normande doit son appellation à son relief accidenté. Le temps et la géologie ont modelé ce territoire qui compte parmi les massifs montagneux les plus vieux d’Europe.

La diversité de son paysage avec ses vallées profondes, ses versants abrupts, ses gorges, ses eaux vives et ses forêts suggère de nombreuses activités de plein air et de découverte, les amateurs de nature et de sports à sensation peuvent y satisfaire à loisir leur besoin d’émotion !

Vivez un résumé du périple grâce au journal de notre agent double « Normando-Breton » qui n’a pas de secret…

1er jour : Orgères – Clécy &mise en jambes : 27 km et 926 m de D+

Arrivés en fin de matinée, le pique-nique achevé, en guise de mise en jambes nos valeureux Avlos attaquent sous le soleil « l’Eminence », une rando classée noire de 27 kms et 926 m de dénivelé positif.

Première difficulté – à froid – l’ascension du fameux Pain de Sucre et du pic de la Houle permet d’avoir un magnifique coup d’oeil sur la vallée de l’Orne et sur les collines qui environnent Clécy.

Les montées et les descentes techniques qui se succèdent durant 2h30 marquent les organismes et annoncent la couleur pour les jours jours suivants.

Rando pédestre : au départ du gîte, 4 randonneurs à l’ascension du Pain Sucre, C’est vrai qu’on domine la vallée et dans la descente attention aux genoux !

Au dîner spaghettis « bolobelges » pour se reconstituer les réserves.

 

 

 

le normando-breton

 

 

2èmr jour : le tour du nord de la Suisse Normande (72 km &1 636 m de D+)

Départ dans le grisaille avant 9h du groupe guidé par notre jeune président. Au programme de la journée la boucle nord du tour de la Suisse Normande. Dès le 10ème kilomètre notre Tom routier belge et sa charmante épouse nous quittent victimes d’incidents techniques. Le peloton compact et solidaire se dirige dans le froid vers Thury-Harcourt et les bords de l’Orne où nos charmantes accompagnatrices ont préparé le ravito apprécié de tous. C’est dans le silence et la froideur que nous digérons les premiers kilomètres de l’après-midi. Après 6 heures de selle, 72 kilomètres et 1636 m de dénivelé avalés, la petite mousse réhydrate les organismes éreintés par les dernières bosses.

Et pendant ce temps, les 3 randonneurs et 2 ados partent sur les sentiers abupts autour de Thury Harcourt, belles vues sur les courbes de l’Orne.

Au gîte, on admire plus de 20 parapentes dans le ciel qui ont l’air de s’éclater ! Au menu du soir rougaille et bananes flambées au Rhum mijotées par notre réunionnaise préférée. Mmmmiamm

 

Le peloton avlo étiré par les difficultés

 

3èmr jour : le tour du sud de la Suisse Normande (44 km &998 m de D+)

Le peloton – à nouveau au complet – composé de 13 valeureux vététistes attaque dès 9 h la boucle sud du tour de la Suisse Normande. Après quelques émotions en début de parcours, double salto et les chutes sans gravité de nos deux gazelles ainsi que du président (filmée par notre paparazzi !!!), cette deuxième partie est bouclée en un peu plus de 3 heures après 44 kms parcourus et 998 m de dénivelé positif grimpés.

 

Les gazelles

 

L’éléphant

 

Jean Luc

 

Le vautour sur sa piste d’envol au pain de sucre

 

Et pendant ce temps, deux randonneuses sont partie sur les sentiers de la Roche d’Oëtre (pont d’Ouilly), Superbes sentiers et magnifiques vues ! Les ados ont préféré jouer les tarzans en faisant de l’accrobranches

En fin d’après-midi, visite du musée du chemin de fer miniature et petit voyage dans le train touristique.

Dernière soirée normande, dégustation des produits locaux : pommeau, saucisse de Clécy et la fameuse Teurgoule, dessert normand. Ce fut animé, musical et chanté….

 

4èmr jour : Décrassage autour de Clécy tour du nord du tour de la Suisse Normande(27 km ?? & plus de 636 m de D+ & autant de D-)

Le dimanche matin, « petite » sortie VTT pour les uns, rando pédestre sur les crêtes ou descente de l’Orne en canoë pour les autres.

Après une dernière collation, retour vers Orgères après un week-end normand très physique et très convivial.

Message spécial à Sansévérino : Les cerisiers étaient en fleur et toutes les Normandes ne sont pas des gros boudins (en réaction à son dernier tube « carte postale (de Normandie) à ma cousine qui habite au bord la méditerranée »).

 

En 2014 « Experts » & « touristes » fusionnent : direction le mont du Pilat au sud de St Etienne pour se mettre au vert et ou dans le rouge…

 

 

 

Plus de photos ici :